Problème de concentration, d’attention, d’impulsivité – l’histoire de mon enfant

12 CSC_0516Je me suis sentie bien seule lorsque le neurologue m’a annoncé que ma fille avait un trouble de l’attention et de la concentration avec impulsivité. Son cerveau, en constate ébullition, la fatiguait beaucoup. Seule devant mes décisions, seule face aux contraintes liées à cette pathologie, me sentant également responsable de son attitude sans pour autant en comprendre l’origine. La culpabilité m’a longtemps rongé.

L’on m’a fortement recommandé de la mettre sous traitement médical de manière régulière et sur une longue période afin de lui redonner la concentration et l’attention qui lui faisait terriblement défaut à l’école et la vouait inévitablement à l’échec si rien n’était fait pour l’aider.

Etre confronté aux choix délicats de médicaliser ou non son enfant sur un période indéterminée avec les conséquences et les effets indésirables que l’on peut lire en peu partout sur différents blogs, devient une vrai torture mentale pour les parents : « Si je n’accepte pas la prescription médicale, mon enfant ne rentrera pas dans le moule scolaire et risquera de redoubler et surement de se démoraliser, de se dévaloriser par rapport à ses camarades, et peut-être de se renfermer sur lui-même ». J’ai pourtant fait le choix de ne pas tenir compte de ces recommandations.

Comme beaucoup de parents, je veux le meilleur pour ma fille. Depuis tout juste un an, elle est suivie très régulièrement, par une psychomotricienne et une psychologue clinicienne qui pratique sur elle la méthode EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, soit en français Mouvement des yeux) et la méthode EFT (Techniques de libération émotionnelle). Ma fille aime beaucoup ces rendez-vous et y va avec plaisir ce qui renforce l’efficacité des séances.

Après plusieurs cures d’Oméga 3 et de magnésium, après un suivi homéopathique sur plusieurs mois, j’ai voulu testé un produit en phytothérapie, sur les conseils avisés de la psychologue de ma fille. J’ai donc commandé du HX4 Equilibre en comprimé à sucer (enfin ! de la phytothérapie adapté aux jeunes enfants). Elle en prend maintenant depuis septembre 2014 en parallèle des soins énergétiques Reiki que je lui donne.

Des changements positifs se sont fait doucement ressentir au fil des jours. Aujourd’hui, elle commence à se sentir plus calme, plus concentrée et plus attentionnée à l’école. Elle apprécie de plus en plus des moments de plénitude. Tout en gardant un côté très dynamique et extraverti, qui fait vraisemblablement parti de sa personnalité, elle parvient à se calmer plus facilement d’elle-même, à analyser ses comportements de manière intelligente et à prendre conscience des périodes de la journée ou elle est plus agitée. Les leçons sont apprises avec plus de facilité et les retours de la maîtresse n’ont rien d’alarmant. Certes elle bouge un peu en classe mais ne perturbe plus ses camarades et ses notes sont correctes. Elle est contente d’aller à l’école et ne se sens pas différente des autres enfants de sa classe. Je commence enfin à m’apaiser de la sentir plus détendue, plus équilibrée. Il reste encore du chemin à parcourir ; toutefois, le fait d’entrevoir ces changements positifs sur ma fille me rassure sur les choix que j’ai pris pour l’aider et par voie de conséquence, sur son avenir.

Sachez que si c’est difficile pour vous, cela l’est aussi pour votre enfant, mais lui, ne saura pas mettre de mots sur son mal-être.

Son attitude quotidienne, vraiment indépendante de sa volonté, l’amène à se confronter aux retours négatifs des adultes agacés, désarmés, épuisés parfois. Il est conscient qu’il est différent ou en tout cas que son comportement déplaît à l’adulte et il en souffre énormément ne sachant que faire, dans son esprit d’enfant, pour parvenir à satisfaire son entourage. Il se culpabilise quelques fois de ne pas être à la hauteur et a peur aussi de ne plus être aimé. Inconsciemment, et pour moins souffrir, certains enfants se créent un monde imaginaire meilleur ou tout le monde serait content d’eux ; ils affabulent en se convaincant et en cherchant à convaincre les autres de la réelle existence de ce monde. C’est en se rendant compte de ces affabulations que l’on prend conscience des conflits intérieurs que vit son enfant.

Je ne saurai que vous conseiller, si vous vivez la même situation avec votre enfant, d’en discuter.

Je me ferai un plaisir d’en parler avec vous si vous le souhaitez soit par mail soit par téléphone. Vous trouverez mes coordonnées sur mon site : www.soignerparlereiki.fr dans la partie « contact ».

Valérie VIAUD

3 Des réflexions sur “Problème de concentration, d’attention, d’impulsivité – l’histoire de mon enfant

    • C’est très gentil à vous de le recommander car il y a encore trop d’enfants qui souffrent de traitements inadaptés. Je raconte dans cette article, l’expérience de mon enfant. Aujourd’hui elle passe en classe supérieure sans aucun problème. C’est juste exceptionnel car c’était loin d’être gagné. De mon côté, je fais passer le message, à des parents, à mon généraliste homéopathe qui lui-même diffuse l’information à ses patients en plein questionnement. Ces parents, qui, tout comme moi étaient réfractaire à ce qu’on leur avait suggéré de donner à leurs enfants, ont tenté ce produit en phytothérapie et en sont ravi. J’espère par cet article aider d’autres parents qui recherchent des solutions naturelles capables d’accompagne leur enfant dans la douceur. Merci encore pour votre implication. Valérie VIAUD

Répondre à Larochelle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>